La promenade des Lavoirs


Les constructions de lavoirs se multiplient au 19e siècle. C’est l’un des rares lieux où les femmes peuvent se réunir et échanger.

Une quantité étonnante de lavoirs privés jalonnent la Promenade des Lavoirs, située dans le Parc du Pré aux Grilles. Et pour cause : la rivière passe en pleine ville et on y accède facilement depuis les jardins qui donnent sur le Lathan.

Le lavoir privé consiste en un édicule très simple, couvert d’une charpente en appentis. Tous sont équipés d’un astucieux plancher mobile qu’on peut adapter à la hauteur des eaux, grâce à deux treuils visibles sur les côtés. Certains lavoirs sont même dotés d’un équipement qui permet de faire chauffer de l’eau! Le niveau d’eau du Lathan est quant à lui régulé par des vannes en amont.

Au milieu des ses lavoirs privés, un lavoir banal pour les familles n’en disposait pas dans leur jardin. Pour utiliser le lavoir banal (public), les laveuses doivent s’acquitter d’une redevance.

Ses dimensions imposantes en font l’un des plus grands de l’Anjou.

Les commentaires sont fermés.